AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grin Bat - the blondie mecanik !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dentier
avatar


MessageSujet: Grin Bat - the blondie mecanik !   Jeu 11 Juin - 14:24




QUI SUIS-JE ?



NOM : Grineria van Dracole, renommée Grin Bat.
AGE : 28 ans
SEXE : Femme

POIDS : 45 kilogrammes
TAILLE : 156 centimètres

TROUBLES/HANDICAPS : Elle ne peut s'empêcher de finir toutes ses phrases ou presque par "Kii" et a tendance à mordre quand elle s'énerve.

AIME : La nuit, les chauve-souris, les machines volantes, son casque d'aviateur, les livraisons express, la hauteur.
AIME PAS : Quand une pièce met du temps à arriver, quand quelqu'un d'autre qu'elle abime ses inventions, les sous-terrains, le froid, être bloquée.

RANG : Gosse de riche
TYPE : Dentier



Compétences

ÉLÉVATION MAGNÉTIQUE
Spécialiste des machines volantes, comme la plupart des gélatines Grin a une certaine capacité magnétique : elle peut en effet faire s'élever dans les airs un objet métallique mais ne pourra le déplacer sur les côtés qu'à la force de ses bras, se facilitant tout de même la tâche grâce au magnétisme qui enlève une grande part du poids ressenti de l'objet. Elle a cependant la sale manie de ne pas savoir atterrir et donc de constamment se crasher, heureusement qu'elle peut sortir ses véhicules de leurs fossés grâce à son pouvoir.

DANSE AÉRIENNE
Elle possède des semelles en métal ce qui lui permet également de s'élever légèrement dans les airs, mais elle se limite très largement dans cette entreprise de peur de se crasher d'elle-même, même si elle utilise parfois cette compétence pour s'éjecter d'urgence d'un véhicule sur le point de crasher sans chuter immédiatement.

MAGNET AUTO
Grin peut à tout moment se rendre elle-même magnétique, pouvant donc attirer de petits objets à elle ou être attirée par de gros objets... se retrouvant souvent collée à un four par exemple malgré son intension première de retenir un plat sur le point de tomber.



Caractère

ENTÊTÉE
Grin ne baisse jamais les bras quand elle veut faire quelque chose, c'est pour cela que même si ses machines passent leur temps à crasher elle continuera d'en faire. Elle peut même refaire plusieurs fois la même erreur par entêtement, comme elle refusera qu'on lui fasse remarquer qu'elle a tord. Elle a toujours raison, un point c'est tout !

CAPRICIEUSE
Notre demoiselle chauve-souris sait ce qu'elle veut et elle veut surtout l'avoir, aussi fera-t-elle tout pour l'obtenir. Elle n'aime pas qu'on se moque d'elle et s'énervera très rapidement si quelque chose la contrarie. Le problème, c'est que quand elle s'énerve elle se met à mordre l'objet de son énervement, du moins tant que l'objet en question est un être vivant en réalité. Elle est toujours en train de contredire ses parents car elle a le même rêve depuis toute petite : voler.

ENJOUÉE
Lorsqu'elle monte sur quelque chose qui l'emmène haut elle retombe immédiatement en enfance et s'amuse comme tel. Du moment qu'elle n'est pas contrariée la jeune Grin s'amusera comme une petite folle et sourira à la manière d'une petite fille.

MINUTIEUSE
Malgré sa tendance à faire des erreurs sur ses machines, vous remarquerez qu'en réalité Grin est très minutieuse et ne laisse jamais un travail en plan tant que le petit détail qu'elle voulait arranger n'est pas achevé. Elle peut de ce fait se montrer très exigeante envers le travail d'autrui mais c'est surtout dans l'intension d'aider.

CONSCIENTE
Car envers et contre tout Grin est quelqu'un de mature qui sait quand il y a un problème et sait se montrer très sévère et sérieuse dans de telles conditions. Elle se montre alors très réfléchie - bien qu'elle ne le soit pas tant que cela moins réfléchie hors de situations dangereuses, elle est juste désavantagée par son problème de concentration comme vous le verrez plus loin - et met tout en œuvre pour le meilleur comme pour le pire.

CONCENTRATION LIMITÉE
La concentration de Grin n'est pas limitée dans le temps mais dans la quantité : si elle fait toujours une erreur dans ses machines c'est en réalité parce qu'elle ne peut se concentrer que dans une seule chose à la fois. Lorsqu'elle se retrouve à devoir supporter plusieurs choses à la fois, comme par exemple quand plusieurs personnes lui parlent en même temps, elle panique complètement.

PROTECTRICE
Grin est une jeune fille qui, lorsque vous lui accordez votre confiance, ne la bafouera jamais volontairement et fera tout pour en être digne. Elle a un très grand sens du sacrifice quand un problème survient, pour elle les sentiments sont plus importants que tout et elle n'osera pas piquer un caprice face à quelqu'un qui a vraiment besoin d'elle. Elle fait partie de ceux qui pourraient se laisser mourir pour autrui si un tel événement venait à faire son apparition.

PARTENAIRE
Loin d'être solitaire, Grin aime avoir quelqu'un sur qui s'appuyer et qui puisse s'appuyer sur elle ; elle aime faire des projets avec autrui et nouer des liens originaux : une simple amitié c'est trop gentillet pour elle, il lui faut de véritables partenaires de jeu, de construction, d'aventure ! Même si elle court seule en réalité elle est juste en attente de trouver les partenaires idéaux, que ce soit un assistant technicien ou un copilote, du moment qu'elle sait qu'elle passera les meilleurs moments qui soient.

RÊVEUSE
Le monde des rêves est quelque chose de merveilleux. Loin d'avoir les pieds sur terre, Grin rêve constamment et ne s'en inquiète pas, elle peut même en sembler beaucoup trop idéaliste parfois. Pour elle, la fatalité n'existe pas, il y a toujours un moyen d'approcher le rêve et d'éviter le malheur. Il suffit de tendre la main...

CŒUR D'ARTICHAUT
Tout est dit : elle tombe très très vite amoureuse... puis elle oublie aussitôt qu'elle était amoureuse il y a deux secondes. Elle ne s'attache jamais vraiment en vérité, elle est moins capricieuse sur le point de la romance, mais cela facilite les rencontres avec elle pour peu que vous soyez une personne assez charismatique. Elle n'est pas jalouse, mais elle met l'étiquette de membre de son harem sur la tête de quiconque l'a touché, même si elle n'est jamais vraiment sérieuse à ce propos.



Passé

« Il suffit de tendre la main... »

Grin se rappellera toujours de ce jour merveilleux où elle mit pour la première fois les mains sur le volant d'une machine qu'elle avait elle-même construite. Des années sur terre, elle en aura passé de longues et laborieuses. En tant que fille de la grande famille Dracole, elle avait appris à bien se tenir : robes longues, gants montants, longs cheveux soignés et regard mature malgré son jeune âge, il fallait savoir marcher légèrement et faire la révérence en gardant bien le dos droit. Mais chaque fois qu'elle levait les yeux elle ne voyait que le toit de la maison familiale, toit qui reflétait dans la salle de bal le sol, ce sol sur lequel elle était coincée, comme enchaînée...

Il ne lui serait jamais venu à l'esprit de désobéir à la famille Dracole, jamais de la vie. Elle était nourrie, logée... Mais un jour elle avait rencontré ce petit garçon d'une autre famille bonbon. Qu'était-il déjà ? Un crocodile non ? Un caramel peut-être ? Elle ne se rappelle plus exactement, mais ce dont elle se souvient c'est que ce garçon haut en couleur - et pas seulement, il devait être bien plus âgé que ma jeune fille contre toute attente - avait réussi à la dévisager au travers du masque qu'elle portait à l'occasion de ce bal masqué. Il avait réussi à la faire rire, mais rire ! Jamais elle ne s'était tant entendue rire au delà des musiques de soirées mondaines organisées par sa famille. Ce garçon l'avait fait danser, elle qui n'avait jamais su et restait toujours sur le bord pour ne pas faire honte à sa mère. Et sa mère ! Sa mère avait affiché le plus beau des sourires ce jour-là en la regardant jouer et rire avec ce jeune homme dont elle ne connu pas le nom, après tout le principe de cette fête était de rester dans l'anonymat... Le garçon la connaissait, après tout elle était fille des organisateurs, mais elle ne le connu jamais.

Le jeune homme l'avait, au cours d'une ronde, abordé comme personne ne l'aurait fait. Il lui avait dit qu'elle pouvait être Grineria van Dracole et Grin à la fois, elle pouvait être elle-même sans perdre la moindre part de son identité après tout. Il l'avait faite se pencher en arrière, et elle vit alors le plafond dans lequel ils se reflétaient tous les deux, dans leurs plus belles tenues d'apparat.

« Il suffit de tendre la main... »

Ce jour-là, en tendant simplement la main vers le plafond, il lui avait semblé caresser les nuages...

Le lendemain, Grin était sortie. Pour la première fois de sa vie elle avait rejeté sa robe de bal au fond de sa chambre, avait enfilé une nuisette qui ne semblait pas tant en être une en réalité et des rangers qu'elle avait prises à son grand frère, puis était sortie sans demander son reste. Depuis ce jour, la petite Grineria sérieuse ne fit plus son apparition que quelques samedi soirs parmi les gens de la haute en belle tenue, tandis que le jour la petite Grin courrait dans les rues et tentait de voler, apprenait à construire des machines et arrangeait celles de ses proches. Un soir, un nouveau bal masqué survint, et le garçon refit son apparition. Grin voulut lui demander son identité, peu importait s'ils brisaient la règle après tout ! Mais le garçon la coupa dans son élan.

« Tiens, c'est pour toi ! »

Grin avait baissé les yeux sur cet étrange objet qu'il lui tendait. Elle avait pris le casque d'aviateur et le retourna, intriguée. Il lui apprit qu'il avait apprit pour la première machine qu'elle avait achevé. Beaucoup de gens l'avaient félicité pour cela, mais les plus belles félicitations furent celles que le jeune homme lui fit en usant de ce petit surnom qu'il lui avait donné à cause de son masque de chauve-souris :

« Félicitation pour ton premier envol, Bat ! »

Depuis ce jour, Bat couru toutes les nuits sur les terres des sucreries dans ses machines volantes. Celles qui lui avait valu tant de félicitations cassa dans les jours qui suivirent, mais elle la remit vaguement en état et l'exposa dans l'appartement qu'elle se prit de nombreux mois plus tard. Elle ne quitta plus jamais son casque d'aviateur, elle se battit longtemps avec sa mère - il faut dire que son père intervint peu dans son éducation générale - mais finalement parvint même à le porter pendant les soirées. Elle attend avec impatience le prochain bal masqué...

Mais les bals masqués sont rares, et sa mère n'admet pas tout de la part de Grin. Afin d'établir un accord, les deux jeunes femmes parlèrent longtemps : Grin devait se présenter à toutes les soirées sans exceptions si elle voulait pouvoir porter son couvre-chef, elle pouvait faire des machines mais ne devait pas les entreposer dans la maisons de ses parents. Enfin, elle pouvait avoir son appartement mais elle devait le payer elle-même ainsi que la plus grande partie de ses pièces de construction. Grin devint le jour livreuse sur le continent dans ses machines les plus règlementaires tandis que ses machines les plus extraordinaires écumaient les courses nocturnes une fois la lune haute dans le ciel. Mais Grineria attend toujours de pouvoir retrouver ce garçon.

Un amour d'enfance ? Peut-être, ou alors juste un désir ardent de trouver le partenaire idéal.
« Il suffit de tendre la main... »



Quelques infos supplémentaires

Des difficultés ? Je ne pense pas non. ^^
Comment as-tu découvert ce site ? J'ai aidé à fonder.
Autre : Kii !

Crédits : code by Pansy




Feat Oshino Shinobu from Monogatari
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Grin Bat - the blondie mecanik !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Blondie, tout sauf blonde !
» ♣ événement oo5 ; tournoi de duels.
» SYDNEY ► hey blondie.
» Red hair and Blondie.
» ϟ Le Staff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Candy Story :: Administration ::  :: Validés-