AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un deux trois et tu n'écoutes plus que moi. | UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


MessageSujet: Un deux trois et tu n'écoutes plus que moi. | UC   Ven 23 Oct - 16:24




? QUI SUIS-JE ? ?



NOM : Plectrude Vian.
AGE : Vingt sept ans.
SEXE : Féminin.

POIDS : 46 kilos.
TAILLE : 1m55.

TROUBLES/HANDICAPS : Angoissée sociale : se sent obligée de compter pour se rassurer (compte les mots d'une phrase, les cartes dans un paquet, le nombre de respirations, de personne dans une pièce).

AIME : Le jeu de manière générale, les tours de magie, l'hypnose, l'occulte, le dessin, la littérature, écrire, l'humour noir et pince-sans-rire.
AIME PAS : Ses problèmes relationnels, les enfants, interagir en groupe, échouer, le froid, manquer d'inspiration, faire les magasins.

RANG : Classe moyenne, aime jouer à la noble.
TYPE : Gâteau, Biscuit roulé à la fraise.



? COMPÉTENCES ?

Vision des mensonges.


Lorsqu'on lui demande comment ça fonctionne, généralement elle sourit et indique qu'elle le sait, c'est tout. Comme un sixième sens, une intuition naturelle. En réalité, c'est un poil plus développé qu'une simple intuition. Plectrude voit les paroles en couleur, tout ce que vous pouvez lui dire semble s'écrire dans l'air dans diverses couleurs. Ainsi elle obtient un code couleur qu'elle utilise pour différencier un mensonge d'une vérité. Le rose est par exemple un mensonge lié à la flatterie, le vert un mensonge pour le bien d'autrui. Il existe un tas de nuances selon les situations et elle ne semble pas encore toutes les connaître. Il lui est néanmoins impossible d'énoncer à autrui ce qui est mensonge ou non. Comme une contre-partie, ce qu'elle peut voir dans les couleurs, elle ne peut le partager et ne peut que le garder pour elle.


Illusionniste.

Loin d'être un don inné comme sa capacité à lire les paroles, Plectrude est une parfaite petite magicienne. Faire sortir un lapin de son chapeau, retrouver une carte signée dans un paquet, hypnotiser un spectateur, c'est du gâteau pour le jeune gâteau ! Elle travaille beaucoup sur ses tours de magies, totalement passionnée par ce monde.



? Caractère ?


Joueuse : Douée qui plus est. Jeux de cartes, de sociétés ou même d’ordre « humains », elle aime le jeu et ne perd jamais (sa capacité à lire les mensonges aidant grandement certes).

Curieuse : Elle semble s’intéresser à un peu tout et n’importe quoi, ayant toujours le besoin d’en savoir plus.

Travailleuse : Elle se donne toujours les moyens de réussir dans un domaine qui l’intéresse, faisant toujours de son mieux pour parvenir à être la meilleure.

Serviable : Elle a beau se donner des airs de bourgeoise fainéante, il lui arrive rarement de refuser de rendre un service.


Calme : Rarement un ton plus élevé qu’un autre, elle reste particulièrement calme dans chaque situation, bien qu’elle ait parfois envie de hurler à la mort en gigotant dans tous les sens. Mais elle se refrène en souriant.

Réservée : Il lui est impossible d’aller d’elle-même vers les autres, néanmoins elle se laisse un minimum approcher sans pour autant réellement se dévoiler sur sa vie privée. Elle n’est pas pour autant timide et ose totalement avouer ce qu’elle pense lorsqu’elle fait face à une situation qu’elle trouve injuste ou désagréable envers quelqu’un qu’elle apprécie (n’osant néanmoins pas le faire lorsqu'il s’agit de sa propre personne). Elle ne se mêle pas réellement à son propre groupe, préférant bien souvent rester dans son coin, ne se sentant pas à sa place.

Trouillarde  cachée : Elle a beau aimer l’occulte, les histoires de fantômes et la magie noire, ça ne l’empêche pas d’être totalement trouillarde et d’avoir peur au moindre bruit après avoir conté une histoire sanglante, bien que jamais elle n’ira l’avouer.  

Charismatique : Il faut admettre qu'elle en jette, la petite Plectrude. Sans réellement le vouloir, on ne peut que se sentir légèrement intimidé en l'observant.

Fausse hautaine : Le dos droit, le regard supérieur, elle semble souvent mépriser les autres. Quelque peu inaccessible. Il n’en est rien pourtant et on le remarque rapidement une fois qu’on la connait un minimum.

Très polie : Trop polie, elle vouvoie tout son entourage même le plus proche. Elle aime les jolis mots et les formules de politesse qu’elle use parfois à outrance. Elle déteste qu’on manque de respect à quoi que ce soit d’une manière ou d’une autre et se permet souvent de reprendre les irrespectueux.

Angoissée : Face à un tas de situations. Lorsqu’elle ne contrôle pas une situation, lorsque des liens plus poussés que de simples connaissances se forment, lorsqu’elle doit payer dans un magasin, lorsqu’elle doit s’occuper de choses dites administratives. Elle s’angoisse un peu pour tout et n’importe quoi qui tienne de la vie en société en réalité, elle essaye pourtant de surmonter ses crises d’angoisses.



? Passé ?

Aussi loin qu'elle puisse se souvenir, Plectrude n'est jamais rentrée dans le moule.

En un sens, elle possédait pourtant cette espèce d'âme de rebelle si chère aux gâteaux, puisqu'elle s'était toujours éloignée du modèle pré-disposé qu'on lui offrait dès la naissance. Ainsi, aux vêtements de corsaires, elle avait préféré la dentelle de duchesse. Aux jurons qui feraient rougir un marin, le vouvoiement à outrance. Si, enfant, ces choix avaient pu lui porter préjudice face à ses confrères gâteaux, elle s'était rapidement imposée grâce à son charisme naturel.

Sans réellement le vouloir pourtant. Tout c'était fait naturellement pour la jeune Plectrude, n'ayant pas réellement conscience de la différence qu'elle pouvait démontrer. A cet âge là, elle vivait seulement dans sa petite bulle, ne faisant aucunement attention au reste du monde. Ce n'est qu'en grandissant qu'elle se rendit compte de la gêne qu'elle pouvait occasionner. Alors elle décida de rester dans sa bulle, s'enfermant totalement socialement lors de son adolescence.

N'ayant pour occupations, que des activités solitaires, elle s'adonna à différents arts, mais s'abandonna entièrement à la magie. Repoussant rapidement ses limites dans ce domaine, excellent même, elle réalisa bien vite que pour faire de la magie, la vraie, celle qui éblouit les yeux et réchauffe les cœurs, elle se devait de s'ouvrir peu à peu au monde, pour se trouver un vrai public. UC



? Quelques infos supplémentaires ?

Des difficultés ?J'ai l'immense difficulté de ne pas faire des fiches bâclées parce que je suis toujours hyper méga pressée de RP, mais, je tente de m'appliquer au mieux !
Comment as-tu découvert ce site ? En passant des heures à éplucher les partenaires de tous les forums sur lesquels je tombais.
Autre : C'est quoi ce forum tout pas actif là, il est beau, cool et méga cool.  :face:

Crédits : code by Pansy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un deux trois et tu n'écoutes plus que moi. | UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un, deux, trois. Mickey, Donald et moi ♫
» Un, deux, trois : TA GUEULE ! [PV Arth]
» un, deux, trois, toi et moi ; quatre, cinq, six, on est des sis' ! → jane & kath.
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !
» Un, deux, trois, nous irons au bois [PV Kazeigan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Candy Story :: Administration :: -